Voilà ma dernière cousette en date, tout juste finie d'hier et qui m'a demandé un travail de fou et m'a valu une petite tendinite du pouce.  Mais ça ne va pas m'arrêter pour mes prochaines cousettes que je dois finir avant de partir en vacances.

Je vous explique tout ça.

Pour la rentrée de ma nièce, ma belle soeur ayant vu les cartables que j'avais réalisé pour ma canaille a voulu le sien pour la rentrée de sa fille mais dans un tout autre genre alors il a fallu faire marcher les neurones car bien sur, c'est un sac à dos ou il n'y a pas de patron.

Mais finalement pas trop de problème pour le patronage et la réalisation. Ce qui m'a valu toute ses heures de travail, c'est la broderie!!!

Je vous montre d'abord pour bien comprendre...

20180716_185423

Pour les tissus, que de la récup d'anciennes cousettes car il faut bien éliminer un peu les stocks pour pouvoir racheter de nouveaux tissus. Quoique pour mes prochaines cousettes, j'ai d'autres idées en tête et je pourrais bien donner un bon coup de ciseaux dans d'anciennes robes que je ne mets plus car démodées mais dont le tissu est superbe.

Revenons à nos moutons... Que de la récup

-le corps du sac: un petit tissu style flanelle mais très léger avec lequel j'avais fait un manteau à ma canaille. clic clic

- l'intérieur, la couronne sur le devant du sac et les anses du sac: deux tissus à chevrons dans lequel j'avais réalisé la toute première robe de mon bébé (oui c'était encore mon bébé à ce moment là). clic clic et ça aussi clic clic

20180716_185525

Voilà pour la base, j'ai bien sur tout thermocollé pour donner du corps au sac et le rendre plus costaud car même si il n'est voué qu'à transporter les doudous et le cahier de liaison, il faut quand même qu'il tienne toute l'année scolaire.

20180716_185435

 

Dans le modèle repéré par ma belle soeur, les décorations sur le devant du sac était brodées.

Tout de suite, je me suis dit que cette broderie allait me prendre un temps fou, alors j'ai cherché d'autres solutions comme découper les lettres dans le tissu et les coudre sur le sac mais je n'aimais pas le rendu, le tissu s'effilochait et je ne trouvais pas ça très net du fait de la petitesse des lettres.

Je n'ai donc pas pu y échapper, des heures et des heures de broderie très minutieuse à la main car bien sur je n'ai pas la brodeuse qui doit sûrement faciliter le travail. (J'ai tout de même regardé les prix d'une brodeuse, on ne sait jamais mais c'était trop onéreux d'autant que je voudrais d'abord m'offrir une surjeteuse). Et pour joindre l'utile à l'agréable (c'est ironique bien sûr), j'ai utilisé le fil le plus fin que j'ai trouvé dans ma boite à couture.

Bref, voilà le résultat. Bien sur zoomé il y a quelques petites imperfections mais en vue d'ensemble le résultat est bien meilleur que si je n'avais pas fait de broderie. PFIOUFF 

20180716_185453

 

Un petit bouton pour fermer ce sac à dos.

J'ai volontairement pas rajouté de poches à l'intérieur du sac, car pour l'usage qu'il en aura pour la petite section, je n'ai pas trouvé cela utile.

20180716_18550720180716_18555220180716_185615

 

Une anse pour qu'il trouve sa place au porte manteaux à l'entrée de la classe.

Et le tour est joué, un petit sac à dos personnalisé pour la rentrée de ma nièce.

Je vous laisse avec quelques dernières photos et je retourne me remettre à mes cousettes qui n'en sont pas d'ailleurs car à l'heure ou je vous parle, ma maman vient de me passer commande d'un bouquet pour un mariage le 18 Août avec de nouvelles couleurs et de nouvelles demandes. J'ai donc du pain sur la planche avec ensuite un repos bien mérité je l'espère.

20180716_185706

 

 

Je vous montrerais tout cela dans un prochain post

Belle journée ensoleillée, bonnes vacances à celles qui sont déjà parties et bon courage pour celles qui sont encore là.